Bruno Pelletier s’associe à un groupe français pour un nouvel album

MONTRÉAL – Bruno Pelletier a choisi de faire un petit crochet dans sa carrière par un retour aux sources. Il s’est associé au groupe nantais Touch qui vient de sortir un album rock mais sur lequel on retrouve aussi des notes aussi bien pop, que progressif, métal ou même funk. Touch est un groupe qui existe depuis 1989 qui se définit avant tout comme un groupe de rock mais qui laisse s’exprimer les influences variées de chaque membre.
Bruno Pelletier
Bruno Pelletier

C’est cette alchimie originale et reconnaissable qui a donné naissance à l’album bien-nommé : Alkemia (littéralement « alchimie » en grec). Alkemia laisse la part belle aux envolées instrumentales (batterie, guitares, basse, clavier…) qui viennent valoriser les paroles aux sujets actuels et sans détours.  Le groupe se compose de Raphaël Bernard à la basse, au chant et aux chœurs, Christophe Piard aux guitares et chœurs, Rudy Roberts aux guitares, Julien Avram dit « Djudje » à la batterie et de Pascal Aubert aux claviers.

Pochette de l'album Alkemia
Pochette de l’album Alkemia

Rudy Roberts a travaillé à l’époque avec Bruno Pelletier sur Starmania en 1993 et une amitié est née de cette collaboration, lorsqu’est venu le temps de produire l’album Alkemia, Rudy a donc invité son ami à se joindre à eux. Et l’alchimie fonctionne là-aussi.

Le groupe est originaire de Nantes et continue depuis d’évoluer dans cette ville dont la réputation culturelle n’est plus à faire. C’est donc tout naturellement que Touch a choisi un design en clin d’œil à Nantes et un Nantais célèbre : Jules Verne. La pieuvre de la pochette rappelle celle des Machines de l’Île dans un style «steampunk».

Pour Bruno Pelletier, Touch c’est presque un retour aux sources. Pour ceux qui suivent Bruno Pelletier depuis longtemps, impossible de ne pas remarquer les intonations, la voix qui se rapproche de celle de ses débuts.

Bruno Pelletier nous parle de Touch

Touch a choisi de s’autoproduire pour amorcer le lancement de son nouvel opus. Le groupe recherche donc des alliés pour se faire connaître et décrocher une place dans un label musical. Comme à l’image de sa création, il suffit parfois d’une rencontre pour qu’un projet poursuive sa progression. Alkemia est sorti en Europe le 29 janvier dernier et depuis quelques jours il est disponible en téléchargement au Québec. Pour ceux qui veulent l’album physique, on peut le commander directement sur le site du groupe  où des extraits sont disponibles à l’écoute. L’achat en téléchargement est disponible sur iTunes, Amazon Music et Google Play. La boutique propose également des produits dérivés comme des mugs et des t-shirts aux accents graphiques d’Alkemia.

Le 25 mars prochain à 19 h, la radio Prog Core Live Radio Show présentera dans son intégralité l’album Alkemia. Pour plus de détails joignez la page Facebook de l’événement.

En entendant de vous procurer l’album, vous pouvez entendre des extraits des chansons d’Alkemia

Pour toutes les nouvelles au sujet de Bruno Pelletier, vous pouvez consulter son site internet ou sa page Facebook.

Cet article a été publié originalement sur l’Écho de Lévis.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s