Rita Tabbakh nous amène dans son univers

 

Drummondville – En spectacle le 18 mars à la Maison des arts Desjardins de Drummondville, Rita Tabbakh nous informe d’entrée de jeu qu’elle nous fera découvrir son univers. Elle nous présente un spectacle intime, intense, surprenant et complètement authentique.

Plusieurs l’auront découverte dans le spectacle musical Sherazade dans lequel elle tenait le rôle titre ou encore dans Don Juan, spectacle où elle tenait le rôle d’Isabelle. Pour beaucoup d’autres, c’est la deuxième édition de l’émission La Voix en 2014 qui leur aura permis de la connaître.

Ce soir, pour son premier spectacle solo, Rita était accompagnée de ses deux musiciens, Jo-Annie Bourdeau au clavier et Éric Rock à la guitare. Par contre, c’est seule au piano qu’elle ouvre la soirée, interprétant Where I Stood de Missy Higgins.

Le répertoire de Rita Tabbakh est particulièrement diversifié et cette dernière décline avec une grande facilité les rythmes pop, country, rock et même orientaux. La première partie du spectacle se conclut sur un medley de grandes chansons françaises popularisées par Aznavour, Barbara, Brel, Dalida, Dassin, Gainsbourg et Piaf. C’est dans la deuxième partie qu’elle fait un clin d’oeil aux nombreux spectacles musicaux auxquels elle a pris part en présentant un autre medley de chansons choisies venant de Sherazade, Don Juan, Dracula… entre l’amour et la mort, Starmania et Notre-Dame de Paris, et ce, au grand plaisir des spectateurs.

C’est avec beaucoup d’autodérision que Rita nous parle de ses nombreuses peines d’amour, ce qui lui permet de faire découvrir au public conquis cinq chansons originales qui se retrouveront certainement sur son premier album qu’elle espère avoir la chance de présenter d’ici moins d’un an.

Rita Tabbakh est une professionnelle accomplie et démontre une grand présence sur scène, elle interagit souvent avec le public, invitant ce dernier à participer en chantant ou en dansant. Elle a un style bien à elle et un talent pour le théâtre qu’elle met de l’avant dans pratiquement toutes ses chansons.

Afin de clore la soirée en beauté, Rita interprète a cappela, la chanson Ne tuons pas la beauté du monde popularisée par Diane Dufresne.

Pour ceux qui ont manqué ce spectacle, elle sera au Palace de Granby le 1er avril prochain.

Pour suivre l’actualité de Rita Tabbakh et connaître la date de ses prochains spectacles, vous pouvez consulter son site internet ou encore sa page Facebook dont elle s’occupe personnellement comme elle l’a d’ailleurs mentionné durant son spectacle.

2015-03-19 Drummondville – Rita Tabbakh nous amène dans son univers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :